Formation en sécurité intégrée les 6, 20 et 26 octobre 2016

Date ›
Endroit › 520 Boulevard Poirier, Magog, QC, Canada

Achetez vos billets sur EventBrite

Réservez dès maintenant (6 – 20 et 26 OCTOBRE 2016)     MAXIMUM 30 PLACES DISPONIBLES !!!

Formation continue:  6 cours de 3 heures pour un total de 18 heures

Le but de cette formation continue est de sensibiliser les entreprises et différentes organisations, de petite et moyenne tailles, aux différents concepts de base en sécurité intégrée à implanter à l’intérieur d’une entreprise. À l’aide d’études de cas et d’une approche très terrain, nos formateurs des plus expérimentés sauront vous fournir les outils nécessaires, afin que vous puissiez les intégrer rapidement dans votre entreprise.

 

Clientèle ciblée : Toutes entreprises / organisations qui veulent en apprendre davantage sur les concepts de base en sécurité d’entreprise dans l’objectif de mieux protéger leurs actifs et ainsi prévenir les pertes.

Lieu: Centre de formation professionnelle Memphrémagog, 520 Boul. Poirier, Magog, J1X 0A1

Coût :

1 journée   (2 cours)                         6 heures (doit être pris lors d’une même journée)   350$ + taxes
3 journées (Formation complète)   18 heures  900$ + taxes

Inclus : Café et viennoiserie lors des pauses et un dîner vous sera également servis.

Jour 1 : 6 Octobre 2016

Formateur: Dominic McInnis, Président de Groupe Conseil C-TPAT et expert en sécurisation de la chaîne logistique internationale

Monsieur Dominic McInnis enseigne en commerce international au Séminaire de Sherbrooke ainsi qu’aux Cégeps de Sherbrooke, Granby et de St-Hyacinthe. Il est diplômé en commerce international des HEC de Montréal, diplômé en science politique de l’Université Laval à Québec et a étudié à l’université Robert Schuman de Strasbourg en France. Il est aussi diplômé de l’Organisation mondiale des Douanes (OMD Bruxelles) pour le cadre des normes (WCO diagnostic Framework workshop), ainsi que (WCO OEA safe Framework). Il a fondé l’entreprise Groupe Conseil C-TPAT Inc. en 2003, et a développé son expertise en accompagnant plus de 500 entreprises au programme C-TPAT (douane américaine), OEA (Europe) et PIP (Canada).

 

Synopsis : 

Avant de se lancer dans quelques dépenses que ce soit en sécurité ou avant même de rédiger des procédures liées à la sécurité de l’entreprise, il est important de faire un diagnostic afin d’effectuer une analyse de menaces et risques!

Cette formation couvrira les points critiques à valider lors d’audits internes et externes en sécurité. M. McInnis vous guidera sur les étapes à suivre pour faire sa propre analyse et ainsi être en mesure de bien cerner ces menaces et risques qui sont propres à chaque entreprise. Il utilisera comme modèle de base les 5 étapes d’analyse du risque du Homeland Security Américain.

 

 

 

Formateur: Claude Paquet

M. Paquet a été à l’emploi de l’Agence des Services Frontaliers du Canada (ASFC) pendant 34 ans, dont 25 en tant que gestionnaire.

M. Paquet est détenteur d’une autorisation de l’ASFC pour l’utilisation de son matériel.

 

Synopsis

 

Conséquemment, il vous présentera les attentes de l’ASFC pour les entreprises. Il s’agit d’un cours sur 3 volets soit :

1-           Histoire de l’ASFC;

2-           Facilitation du commerce et;

3-           Sécurité de la frontière.

Cet atelier vise essentiellement à faire un lien entre les objectifs et les attentes de l’Agence des services frontaliers du Canada, ses agents et leurs clients afin de bien comprendre la gestion de la chaîne logistique intégrée.

Principaux contenus abordés :

* Assurer la sécurité de la frontière de façon stratégique;

* Rationaliser et simplifier les formalités à la frontière;

* Promouvoir la gestion de la frontière à l’échelle mondiale;

* Accroître la résilience organisationnelle;

* Filtrage de sécurité  CIC/Étranger  –  ASFC/Canadien.

 

Il est à noter que pour chacun de ces thèmes, il y a plusieurs interactions directement liées aux agents. À titre d’exemple:

 

 

 

 

Jour 2: Jeudi le 20 Octobre 2016

Formateur: Dany Rochon,  Conseillé senior sûreté du réseau, mesures d’urgence chez Gaz Métro.

À l’emploi chez Gaz Métro depuis 2011, Dany Rochon est conseillé senior sûreté du réseau, mesures d’urgence. Il est responsable de la mise en place du programme de gestion de la sûreté pour l’ensemble des installations et coordonne les dossiers reliés aux mesures d’urgence pour Gaz Métro et ses filiales reliées au gaz naturel liquéfié.

Auparavant, il a œuvré dans le domaine de la transformation de métaux précieux au niveau sûreté et mesures d’urgence pendant plus de 14 ans.

Au cours des années, il a prôné et favorisé le développement de la sûreté et des mesures d’urgence en effectuant des partenariats avec les différents secteurs en entreprise pour obtenir le juste équilibre entre sécurité, mesures d’urgence et maintien des opérations de l’entreprise. M. Rochon est reconnu pour son leadership et ses habilités à faire ressortir les enjeux stratégiques. Sa créativité permet de proposer des solutions novatrices et durables. M. Rochon est pompier de profession, détenteur d’un certificat en gestion policière et expert en communication non verbale.

Synopsis :

Au cours des dernières années, le nombre croissant d’actes de malveillance médiatisés a contribué à nous faire réfléchir aux moyens de protection que nous devrions mettre en place autant dans nos entreprises que dans nos maisons. Est-ce que d’installer un système d’alarme protège adéquatement ? Quelles sont les questions à se poser avant d’investir dans un système de protection ?

Comme entreprise, il devient important de réfléchir aux actes de malveillance pouvant affecter la sécurité du personnel, du public et de nos installations. L’idée de ne pas se protéger devient de moins en moins une option.

Sur la base d’exemples et d’études de cas, cette formation vise à donner les outils pour comprendre la démarche d’implantation d’un système de sécurité physique. Cette présentation couvrira la méthodologie à suivre, incluant les outils disponibles pour définir le besoin en fonction du milieu et de l’analyse de risque en sûreté, les options disponibles de protection, le budget d’implantation du système ainsi que les coûts rattachés à l’entretien et finalement la technologie disponible pour effectuer un choix éclairé.

 

 

 

 

 

Formateur: Yves Robitaille, Président de Wintech.

M. Yves Robitaille gradue les échelons de technicien de services à technicien de support et à directeur technique TI pour différentes entreprises québécoises entre 1984 et 1996. Puis en 1996, il forme son entreprise et offre des services de consultation et formation TIC. Acquière des certifications crédibles telles que MCT (Microsoft Certified Trainer), MCSE (Microsoft Certified System Engineer), ITPRO (Microsoft Certified Information Technology Professional), CISSP (Certified Information Systems Security Professional) et CEH (Certified Ethical Hacker).

Depuis, à titre de formateur, il a donné plus de 500 jours de formation dans différentes entreprises en Amérique du Nord et en Europe. Tel que le Département de la Défense Nationale (DND), Ministère des Transports du Québec (MTQ), US Army, NASA, City Bank, Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), Motorola Satellite Division.

Il a été mandaté comme consultant expert sécurité dans différentes entreprises en Amérique du Nord. Tel que la Banque Nationale du Canada (BNC), Ministère de la Santé et Service Sociaux (DSQ-MSSSQ), Hydro-Québec, Peugeot Motors of America (PMA), Desjardins Ducharme Stein Monast (DDSM).

 

Synopsis  

La sécurité physique et la sécurité de l’information reposent principalement sur la sécurité des systèmes d’information (SI) et la sécurité des technologies de l’information et des communications (TIC). L’intégration de la sécurité physique et logique, de la sécurité de l’information et de la sécurité des technologies sont aux cœurs des besoins pour sécuriser l’entreprise.

L’objectif de cette formation est de prendre conscience des moyens pour adresser la sécurité intégrée de l’entreprise.  Après avoir identifié les actifs critiques et stratégiques à la survie de l’entreprise et avoir évalué les risques et menaces (physique et cybernétique) de l’entreprise, il faut maintenant regarder les principaux axes sur lesquels la sécurité de l’entreprise repose (physique, technologique, humain et organisationnel) et définir les mesures de sécurité (la nécessité des concepts de base) pour les différents niveaux de protections (physique, logique et technologique).

Nous élaborerons sur les principaux axes de la sécurité d’entreprise, les concepts de base, et les différents niveaux de protection.

 

 

 

Jour 3: Mercredi le 26 octobre 2016

Formatrice: Lynda Vachon, Directrice corporative de la sécurité et prévention chez Loto-Québec.

Lynda Vachon occupe depuis 2007 le poste de directrice corporative Opérations de sécurité et prévention à Loto-Québec. Elle a œuvré au sein du Groupe Jean-Coutu pendant 23 années en tant que présidente de la division Sécurivol. Mme Vachon est détentrice de deux baccalauréats de l’UQAM, un en Droit et un en Administration.

Elle est membre du conseil d’administration de l’École nationale de police du Québec, présidente de l’Association des professionnels en sécurité du jeu du Canada, membre du conseil d’administration du Bureau de la sécurité privée, membre de l’Association internationale des crimes financiers (IAFCI), membre de l’Association des directeurs de police du Québec ainsi que de l’Association canadienne des directeurs de sécurité en casino (CACSD).

De plus, Mme Vachon consacre du temps à l’enseignement depuis 2009 tant au niveau collégial qu’universitaire en sécurité privée, en enquête, en droit et en gestion des mesures d’urgence.

 

Sypnosis

Crise du verglas, déluge du Saguenay, tragédie de l’Isle Verte, tragédie de Lac Mégantic, épidémie de légionellose, tueries (Concordia, Dawson, Polytechnique, Assemblée Nationale, St-Jean-sur-Richelieu), glissement de terrain, fuite de gaz naturel ou de propane, sabotage, fuite de produits toxiques, etc.

Cela n’arrive qu’aux autres vous dites ? C’est peut-être ce qu’ils se disaient au Saguenay, à l’Isle Verte, à Lac Mégantic, entre autres.

Pourtant la région de Sherbrooke et Magog a tous les ingrédients en place. Rivières Magog et St-François, barrages, universités, collèges, hôpitaux, industries manufacturières, réseau de transport de gaz naturel, etc.

 

Combien de temps pouvez-vous vous permettre l’arrêt complet de vos opérations ? 1 jour, 2 jours, 1 semaine, 1 mois ?

Êtes-vous préparé à de telles éventualité ?

Cette formation sera axée sur cinq axes, soient;

  1. Formuler des décisions en fonction des risques.
  2. Établir des plans d’intervention, d’urgence.
  3. Planifier les actions lors d’un événement majeur, d’une situation d’urgence.
  4. Organiser le retour à la normale.
  5. Procéder à une rétroaction.

À la fin de cette formation, les participants seront sensibilisés à ;

 

Formateur: Rémi Beylot

Titulaire d’une maîtrise en gestion des risques de l’École Polytechnique de Montréal, Rémi Beylot est actuellement conseiller en mesures d’urgence et continuité des opérations chez Gaz Métro. Après plusieurs années passées comme consultant en continuité des affaires, M. Beylot a occupé le poste de conseiller en continuité à la Banque Nationale. Il a également été administrateur de RECO Québec et est certifié CBCP du Disaster Recovery Institute.

Synopsis

Mauvaises conditions climatiques, pannes informatiques, incendie, grève chez un fournisseur de service, bris d’une conduite d’eau, pandémie, etc. sont autant d’évènements hors de notre contrôle qui peuvent avoir des effets majeurs sur notre capacité à maintenir nos opérations. C’est dans ce contexte que de plus en plus d’organisations développent des plans de continuité des opérations.

Sur la base d’exemples et d’études de cas, cette formation vise à donner les outils pour comprendre la démarche d’implantation d’un programme de gestion de la continuité des opérations. Cette formation présentera les meilleures pratiques du domaine, telles que le bilan d’impacts d’affaires, l’analyse de risques pour la continuité, le développement des plans de continuité et des plans de gestion de crise, les exercices et formations, le tout, dans un contexte de résilience organisationnelle.